Evaltonbiz

Ai-je oublié des charges et des dépenses ?

Vous arrivez à la fin de votre business plan, tout vous semble en ordre mais une question vous taraude : n’avez-vous rien oublié ?

Autant on est en général exhaustif sur les sources de revenu de l’activité, autant il est facile d’omettre une dépense prévisionnelle, qui peut par la suite engendrer un besoin de trésorerie imprévu et devenir un frein quant au déroulement du projet.

Cet article dresse une liste des dépenses les plus courantes, et vous guide dans la manière de les saisir pour construire votre prévisionnel avec Evaltonbiz.

Quelles sont les charges à intégrer à votre business plan ?

L' administratif et le fonctionnement

Commençons par les charges de fonctionnement et administratives, dont certaines sont en général communes à tout type d’entreprise. Elles peuvent comprendre les loyers, ou la domiciliation, l’énergie (eau, électricité, gaz…), les honoraires juridiques, les honoraires comptables, les frais de compte bancaire, les assurances, les licences logiciels, les frais de télécoms, les fournitures administratives, les produits et équipements d’entretien, les déplacements, etc.

Si vous créez votre société, pensez également aux frais de constitution (greffe, publication d’annonce légale, honoraires juridiques éventuels).

La production

Ensuite viennent les charges directement liées à votre activité :

  • les achats de marchandises dans le cas d’une activité de négoce (i.e. vous revendez en l’état des biens et articles que vous achetez auprès de vos fournisseurs),
  • les achats de matières premières dans le cas d’une activité de production (i.e. vous commercialisez des produits que vous fabriquez à partir de ces matières premières),
  • les dépenses liées : achats de petits équipements et fournitures, emballages, locations de matériel et/ou crédit-bail, licences logiciels spécifiques, …
  • les frais liés à la propriété industrielle (si vous déposez une marque ou un brevet).

La commercialisation

La commercialisation de vos produits et/ou services nécessitera de prévoir également des frais de marketing et publicité (supports de communication, mailing, publicité digitale SEA-SMA), de l’événementiel et achats d’espaces sur des salons, ou encore les déplacements.

L'accompagnement

Si vous avez recours à de la prestation d’assistance ou de conseil sur certains volets de votre projet (R&D, conseil en financement, agence digitale, etc), prévoyez-en le coût.

Pour gagner en visibilité ou bénéficier de certaines prestations d’aide, il vous sera peut-être utile d’adhérer à des fédérations ou associations professionnelles. Là encore, budgétez les montants de cotisations à ces organismes.

Le personnel

Si vous employez du personnel, considérez le coût total pour l’entreprise, incluant les charges patronales, Urssaf, etc.

Pour vous aider, l’Urssaf met à disposition un simulateur de cotisation bien utile pour budgéter le montant d’un salarié. Il permet d’estimer le montant mensuel de l’ensemble des cotisations et contributions et le coût total de la rémunération à prévoir lors d’une embauche, ainsi que le salaire net après impôt qui sera versé à l’employé.
L’estimation prend en compte l’application, régulièrement mise à jour, des cotisations sociales, des réductions de cotisation, et de l’impôt sur le revenu au taux dit neutre.

Les taxes

Vous devrez également vous acquitter de taxes telles que la Contribution Économique Territoriale (CET) (composée de la Cotisation Foncière des Entreprises – CFE – et de la Cotisation sur la Valeur Ajoutée des Entreprises – CVAE), la taxe d’apprentissage, ou encore, selon les cas, la taxe sur les véhicules de société, la contribution à la formation professionnelle continue, etc.

Ces taxes sont en général exigibles au-delà de certains seuils de chiffre d’affaires, ou de masse salariale, et peuvent représenter des montants variables selon la localité de l’entreprise (par exemple la CFE). Pour connaître votre situation, les sites web de l’administration fiscale, ou votre expert-comptable, peuvent vous renseigner.

Comment intégrer ces dépenses à votre prévisionnel ?

Les différents blocs hypothèses de dépenses

Evaltonbiz va vous aider à modéliser et projeter le futur financier de votre activité. Il s’appuit notamment sur les hypothèses prévisionnelles que vous allez saisir.

Pour saisir une hypothèse, vous allez retrouver dans le menu ci-contre disponible à l’étape Prévisionnel, un catalogue de blocs d’hypothèses représentant les différents types d’opérations envisagées : Investissements, Dépenses, Revenus ou Financements.

Avec une simple opération de glisser/déposer à la souris (ou au doigt si vous utilisez une tablette tactile) vous allez pouvoir ajouter vos hypothèses une à une et construire au fur et à mesure votre business plan.

Nous allons voir ici précisément quels blocs d’hypothèses de dépenses choisir en fonction des types de dépenses que nous avons vu précédemment.

Le tableau suivant vous indique, pour chaque type de dépense, quelle catégorie d’élément utiliser dans Evaltonbiz pour une meilleure lisibilité de votre business plan.

 

Type de dépenses
Bloc de dépenses EVALTONBIZ à utiliser

Charges de fonctionnement et administratives : loyers, domiciliation, énergie, honoraires juridiques, honoraires comptables, frais de compte bancaire, assurances, licences logiciels, frais de télécoms, fournitures administratives, produits et équipements d’entretien, déplacements
Frais liés à la constitution de la société
Locations de matériel
Loyers de crédit-bail
Licences logiciels
Frais liés à la commercialisation : frais marketing et publicité, événementiel, salons
Prestations d’assistance et conseil
Cotisations

Coûts externes
Bloc Coûts externes
Achats de marchandises stockées

Achats de marchandises avec paramétrage Achats stockés

Bloc Achats de marchandises

Achats de matières premières stockées

Achats de matières premières avec paramétrage Achats stockés

Bloc Achats de matières premières
Petits équipements et fournitures non stockés, emballages

Achats de matières premières avec paramétrage Achats non stockés

Bloc Achats de matières premières
Frais de propriété industrielle

Autres coûts d’exploitation

Bloc Autres coûts d'exploitation
Salaires & charges associées

Coûts de personnel

Bloc Coûts de personnel
Taxes: CFE, CVAE…
Impôts et taxes
Bloc Impôts et taxes

 

Terminons par quelques remarques :

  • D’autres charges que celles listées ci-dessus viendront s’inscrire en compte de résultat, mais seront automatiquement calculées par Evaltonbiz, inutile de les saisir donc. Il s’agit par exemple des charges d’intérêts sur emprunt, ou des dotations aux amortissements des immobilisations.
  • La plupart de ces dépenses sont soumises à TVA, mais pas toutes, comme par exemple les cotisations d’assurance.
  • Ici nous avons listé les dépenses d’exploitation qui, en majorité, seront comptabilisées en charge au compte de résultat au moment où elles sont payées. Cependant des exceptions existent, et certaines d’entre elles pourront être immobilisées au bilan et amorties en compte de résultat. Par exemple : les frais juridiques de constitution de société, la R&D… N’hésitez pas à consulter un expert-comptable qui pourra vous indiquer, au cas par cas, la bonne approche.

Cet article avait pour but de vous aider à identifier les dépenses à prévoir dans votre projet de création ou de développement d’entreprise, afin d’améliorer la précision de vos perspectives. Nous espérons qu’il aura atteint son objectif.
Naturellement chaque projet est différent, et vous seul(e) avez la réponse de celles qui s’appliqueront ou non dans votre activité ! 

Précédent Appliquer des scénarios à un business plan
Suivant Gérer les comptes supplémentaires
Table de matières