Evaltonbiz

Comment faire son business plan ?

Share on facebook
Share on google
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp

Vous lancez un projet ? Créez une activité ? Vous aurez besoin de faire un business plan, notamment pour 2 raisons :

  • Vous aider à formaliser et à structurer vos idées (comme le dit l’adage : ce qui se conçoit bien s’énonce clairement),
  • Convaincre les partenaires que vous souhaiterez associer au projet, notamment les financeurs.

Dans cet article nous allons passer en revue les différentes sections que recouvre habituellement un business plan. Cette trame est bien sûr indicative et vous pouvez la personnaliser et l’adapter à votre propre cas de figure.

L’executive summary

Lors de la réalisation d’un business plan, il est usuel de commencer par un résumé opérationnel souvent appelé executive summary.
 
Cette partie introductive du business plan se doit d’être concise (deux pages maximum) et englobe la totalité du projet. Son but sera de donner l’envie de s’intéresser à votre projet à votre ou vos interlocuteur(s) .

Nous devons y retrouver, le nom de l’entreprise, son activité et sa nature, ses valeurs, son histoire, ses cibles et le type de marché sur lequel elle se lance.

L’équipe

En second temps vient la partie d’introduction de l’équipe afin de créer un business plan personnalisé. 

Dans cette partie vous présenterez la formation, le parcours et les compétences des différents membres de l’équipe. Chaque co-fondateur, futurs associés de l’entreprise devra être présenté. Leurs parcours, leurs expériences, leurs compétences. Enfin il faudra désigner le représentant légal de la société et son dirigeant.

L’objectif de cette présentation sera de faire ressortir la complémentarité des profils de vos associés afin d’assurer à votre financeur que les compétences clés du projets sont au sein de l’équipe.

La proposition de valeur

Dans cette partie vous exposerez les valeurs qui vous animent et qui constituent le point de départ de votre projet. Vous répondrez à des problématiques telles que : pourquoi et comment vous est venue l’idée, à quelle problématique vous répondez, vos motivations, vos objectifs et enfin vos atouts.

L’étude de marché

Il vous faudra ensuite aborder l’étude de marché. Cette dernière devra analyser 3 éléments distincts.

  • L’offre : identifiez l’offre disponible sur le marché ciblé, la composante essentielle sera la présentation des concurrents. Vous devrez savoir combien de concurrents sont déjà postés sur votre marché. Vous étudierez leur compétitivité (tarifs) et la variété des offres proposées et en quoi elles diffèrent de la votre. Les stratégies commerciale et opérationnelle de vos concurrents constitueront une information tout aussi importante pour mieux appréhender le marché ciblé et votre propore stratégie.
  • La demande : avant de se lancer sur un marché il est important d’étudier la clientèle ciblée par votre entreprise, ses habitudes, son budget, ses attentes et ses frustrations.
  • Une potentielle carence de marché : les besoins non satisfaits par vos concurrents représentent un potentiel avantage concurrentiel que vous pourrez exploiter.

La manière la plus optimale de cerner son marché est d’aller au contact de vos futurs clients, concurrents ou autres acteurs du marché ciblé, vous vous devez de comprendre ce qu’il sera attendu de vous sur ce dernier.

Tous les marchés sont concurrentiels à leur propre échelle. Affirmer ne pas avoir de concurrents (même indirects) peut être perçu comme une faille dans votre business plan.

La stratégie commerciale

L’étape suivante consiste à définir une stratégie commerciale, pour cela vous pouvez utiliser la technique du « Mix marketing », aussi appelée la technique des 4P.

  1. Price (le prix) : définissez l’offre de produits ou de services de votre entreprise puis listez les prix ou formules proposées.
  2. Product (le produit) : ici vous listerez les biens et services proposés par votre entreprise en y détaillant leurs caractéristiques, leurs atouts concurrentiels, les packs ou promotions.
  3. Place (la distribution) : dans cette partie vous déterminerez les canaux de ventes de votre entreprise, que ce soit pour ses produits ou ses services, il peut s’agir d’une boutique en ligne ou physique, de distributeurs, etc.
  4. Promotion (la communication) : enfin vous établirez votre stratégie de communication de votre entreprise.

La stratégie de communication

Ensuite il vous faudra définir la stratégie de communication à adopter pour votre entreprise, les deux objectifs seront de :

  1. Établir une image de son entreprise, lui donner son identité grâce à une charte graphique (couleurs, logo, etc.) et un discours commercial défini (mots clés, etc.).
  2. Se faire connaître, déterminez les canaux adéquats pour créer de la notoriété autour de votre entreprise, faites-en la promotion via la création d’un site web, la distribution de flyers, sur les réseaux, etc.

La forme juridique

Il vous restera à déterminer la forme juridique de votre entreprise, celle-ci influencera votre business model et les possibilités d’évolution et de développement de l’entreprise. Par exemple le statut autoentrepreneur est limité en chiffre d’affaire annuel et il n’est pas possible d’embaucher des personnes dans sa structure. Le statut de SAS est souvent intéressant voir indispensable si vous prévoyez une levée de fond. Le choix du statut juridique de votre entreprise déterminera entre autre le régime fiscal et social, le régime d’imposition, les charges sociales et les frais administratifs. Ceux-ci diffèreront en fonction du statut juridique et devront être pris en compte dans les charges de votre entreprise. Il sera donc important d’anticiper sa stratégie pour choisir le statut le plus adapté.

La partie financière

Enfin, la partie financière du business plan sera la dernière étape présentée dans le business plan. Elle sera la véritable traduction chiffrée de la stratégie et de toutes les hypothèses du projet. C’est la raison pour laquelle elle arrive en dernière. Les parties précédentes aideront le lecteur à mieux appréhender et comprendre les projections financières présentées ici. 

Cette partie est importante pour plusieurs raisons. Lors de sa construction, elle vous permettra de valider le business model, sa faisabilité et la stratégie à mettre en œuvre pour y arriver : Le projet est-il rentable ? A partir de quand (le point mort) ? Quand pourrais-je me rémunérer en tant que dirigeant ? A quel tarif et quel volume doit-on vendre pour atteindre ces objectifs ? De quels besoins financiers aurais-je besoin et à quelles étapes du développement du projet ?

C’est aussi le moment de dresser la feuille de route à suivre une fois le projet lancé. Alors certes, dans la réalité, peu de projets se sont développés tels que défini dans le business plan. Il y aura certainement  des aléas et des opportunités qui viendront chambouler le plan préétabli. Il est donc important de retenir « Je lancerai cette action dès que mon chiffre d’affaire aura atteint cette valeur » plutôt que « Dans 3 mois, je lance cette action« .

Pour les créateurs d’entreprise novices en gestion et en finance d’entreprise, la partie financière est souvent perçue comme la partie la plus difficile à aborder. Evaltonbiz a été conçu pour rendre cette étape de réflexion et de construction des prévisions financières accessible à tous, même sans avoir au préalable de notion en finance. Il suffit de construire sa stratégie en ajoutant ses hypothèses de ventes et de dépenses  à partir d’un catalogue, et tous les indicateurs financiers seront automatiquement calculés. Plus simple, sans être simpliste, l’application permet de mettre en page de manière visuelle et concise votre projet pour convaincre vos interlocuteurs professionnels.

Pour en savoir plus sur la construction de ses prévisions financières, découvrez et essayez gratuitement la solution Evaltonbiz.

 

26 mars 2021
Share on facebook
Share on google
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp